portail

Quels sont les différents types de portail qui existent ?

L’installation d’un portail s’inscrit dans la même lignée que la sécurisation de votre propriété et la décoration de votre extérieur. Vous avez donc raison de vous renseigner en amont sur les options disponibles, que ce soit en ce qui concerne les matériaux ou le système d’ouverture. Cet article vous fournit les détails essentiels pour un choix éclairé, en parfait accord avec vos besoins.


Le portail en aluminium

L’alu est sans doute le matériau le plus utilisé dans la conception des portails actuels. Il a l’avantage d’être léger et se dote d’une excellente solidité. En revanche, il est sensible aux chocs violents pouvant être occasionnés par un vent de très grande puissance ou la collision avec un véhicule.

L’alu est également inoxydable, sa tenue dans le temps est donc optimale. Il n’exige pratiquement pas d’entretien, si ce n’est un nettoyage régulier pour le débarrasser des résidus et saletés qui le ternissent au fil du temps.

De plus, l’aluminium est compatible avec tous les styles architecturaux et décoratifs, ce qui permet à votre portail de s’harmoniser avec votre espace extérieur. Vous pourrez choisir votre matériau parmi un panel de coloris très large.

Le portail en PVC

Le PVC est principalement apprécié pour sa légèreté et sa facilité d’installation. C’est un matériau qui permet de réaliser de beaux portails à faible budget. Côté entretien, un lavage périodique suffit largement. Au besoin, vous passez un coup d’éponge pour venir à bout des taches tenaces.

Il faut toutefois savoir que le PVC n’est pas compatible avec un usage intensif. Moins robuste que l’alu, il est sensible au vent et sa résistance mécanique ne le propulse pas au premier rang des matériaux à privilégier. Sa longévité s’étend néanmoins sur 10 à 15 ans, ce qui est parfaitement correct par rapport au coût de l’investissement initial. Notez que l’exposition au soleil déterminera la durée de vie d’un portail en PVC.

Le portail en bois

Indéniable référence en termes de noblesse et d’authenticité, le bois reste un matériau fortement plébiscité. Il permet de façonner des portails particulièrement élégants et apporte une touche chaleureuse à votre propriété.

Les portails en bois sont lourds et donc robustes. Cependant, le matériau demande beaucoup d’entretien pour conserver durablement ses atouts. Il devrait idéalement être traité tous les ans et poncé tous les 2 ans. Il est en effet nécessaire de retirer la couche de protection puis de l’appliquer à nouveau car les agressions extérieures comme les moisissures, la pollution et les champignons risquent d’attaquer le bois.

Le portail en métal

Apprécié pour sa stabilité, le métal offre de nombreuses perspectives en termes de fonctionnalités et de design. Sa durée de vie est un autre avantage qui ne laisse pas indifférent. Il faut toutefois savoir que le portail en métal est assez onéreux. Le mot investissement prend tout son sens car il faudra débourser des sommes conséquentes si vous cherchez de la bonne qualité qui vous accompagnera sur plusieurs décennies.

Précisons qu’un portail en fer forgé est relativement sensible à la rouille. Un ponçage s’impose de ce fait tous les 2 à 4 ans. Une fois mis à nu, le métal pourra recevoir un nouveau traitement pour le protéger efficacement et il ne restera plus qu’à choisir la couleur pour son habillage.

Un portail en acier possède une propriété inoxydable et exige donc moins d’entretien que le fer forgé. Il faut toutefois miser sur de l’acier galvanisé, faute de quoi les contraintes d’entretien seront identiques au fer forgé. L’entretien de l’acier est principalement d’ordre esthétique puisqu’il s’agit de refaire la peinture, sans nécessité de passer par la phase ponçage.

Choisir un portail motorisé ou non ?

Les portails s’ouvrent selon deux principaux systèmes : coulissant et à battants.

Les portails coulissants sont préconisés pour limiter l’encombrement. Ils sont moins vulnérables à l’usure, comparés aux modèles à battants. En ce qui concerne l’ouverture, il suffit de glisser latéralement le portail monté sur des rails. Il longe donc le mur et n’encombre ni la rue ni le jardin lorsque vous l’ouvrez.

Les portails à battants s’ouvrent dans un angle compris entre 90° et 180° selon le modèle. Les battants peuvent s’ouvrir vers l’intérieur ou alors vers l’extérieur, le choix dépendant de la configuration de votre accès. Il faut un espace assez important pour que les battants s’ouvrent correctement. Par ailleurs, il est important de veiller à ce que l’ouverture ne gêne pas les passants.

Coulissants ou à battants, les portails existent aussi bien en versions manuelles qu’en motorisé.
L’automatisation a le mérite de simplifier votre quotidien. En effet, vous n’aurez plus besoin de manipuler le portail qui peut parfois être lourd. De plus, vous gagnez du temps puisque vous pouvez commander l’ouverture et la fermeture à distance. Quittez la maison ou rentrez chez vous sans quitter votre véhicule. Ouvrez à vos invités depuis le seuil de la porte d’entrée.

Grâce à la motorisation, vous n’aurez pas besoin de rester sous un soleil puissant, sous l’orage ou la neige pour manipuler votre portail. Ce sont autant de bonnes raisons de passer au portail motorisé. Cela vous intéresse ? Rendez-vous sur global-automatisme.com.

Les différentes motorisations ?

Vous pouvez choisir de remplacer votre portail par un modèle plus robuste qui intègre un système de motorisation ou installer un automatisme sur votre portail existant. Dans tous les cas, le choix d’une motorisation adéquate dépend de nombreux paramètres, à commencer par l’intensité d’utilisation de votre portail. Si vous faites partie de ceux qui partent le matin et ne reviennent que le soir, il ne sera pas nécessaire d’opter pour une puissance importante. En revanche, un portail amené à s’ouvrir et fermer plusieurs fois dans la journée doit impérativement s’accompagner d’un automatisme à la puissance accrue. Il en va de la longévité de votre ouverture.

Suivant cette même logique, vous devrez tenir compte de la vitesse d’ouverture. Certains moteurs permettent une ouverture/fermeture très rapide, ce qui conviendra aux plus pressés d’entre nous.

Ajoutez à cela que l’emplacement du moteur est variable. Il est possible qu’il soit parfaitement apparent mais si la configuration de votre extérieur le permet, le moteur peut également être semi-enterré, voire enterré pour un maximum de discrétion.

Vous avez opté pour un portail à battants ? Dans ce cas, chaque battant devra être doté d’un moteur. Vous aurez le choix entre le système à vérin et le bras articulé. La première option garantit une grande puissance et s’adapte donc aux matériaux lourds comme le bois massif et le métal. La seconde solution est polyvalente. Elle s’adapte donc à tous les matériaux de fabrication.

Si vous avez choisi un portail coulissant, la motorisation adéquate est dite à crémaillère. Le système est directement intégré au rail ce qui garantit une extrême compacité.

Quelles que soient vos préférences ou les exigences qui vous sont imposées, votre portail pourra parfaitement s’y accorder et vous offrir un confort élevé. Ce qui compte c’est de le concevoir sur la base de vos contraintes et de vos goûts personnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *